Historique

Le CHS de l’Yonne en quelques dates

fleche-historique

 

1662 :

Création de l’hôpital Saint-Nicolas, dit hôpital général consacré définitivement le 9 mars 1678 par lettres patentes du roi Louis XIV, l’hôpital général s’installe sur hôtellerie dite du << Panier vert >>, près de la porte du pont.

1684 :

L’assemblée générale du clergé d’Auxerre accorde au bureau d’administration le transfert de l’hôpital général sur un nouveau terrain situé le long du « grand chemin de Paris », sur le coté droit de la futur route impériale 7 qui, sous Napoléon, reliait Paris à Milan via Lyon Chambery et Turin

1808 :

Création d’un dépôt de Mendicité dans chaque département, suite à un décret de Napoléon 1er le 22 octobre 1810, l’hôpital général et l’hôtel Dieu sont alors réunis en un seul et même établissement avec transfert dans les bâtiments de l’abbaye Saint Germain.

1822 :

Sur ordonnance royale du 14 mai 1822, transformation du dépôt de mendicité en un asile destiné à accueillir les infirmes, les orphelins, les mendiants et les insensés qui prendra le nom d’hospice départemental pour les insensés et les incurables.

1838 :

Création de l’asile départemental de l’Yonne, conformément à la loi du 30 juin qui fait obligation à chaque département de se doter d’un établissement destiné à l’accueil de personnes souffrant de troubles psychiques, Placé sous la surveillance d’une commission administrative nommé par le ministre, il est confié à la congrégation religieuse des sœurs de la providence d’Évreux jusqu’en 1840 puis à du personnel laïc.

1840 <-> 1904 :

De 1840 à 1904, l’asile départemental va subir de nombreux travaux d’aménagement et embellissement, d’abord sous l’influence du docteur Girard de Cailleux, appelé dès 1840 à la direction de l’établissement et encouragé par George Eugène Haussmann nommé à la sous-préfecture de l’Yonne en 1850 et, enfin, sous les directeurs nommés successivement, les docteurs Renaudin et Poret. L’asile d’Auxerre sera d’ailleurs choisi comme modèle pour la construction des asiles de la seine, et un magnifique panorama sera réalisé au crayon par Victor Petit.

1937 :

L’établissement change d’appellation et devient « l’Hôpital psychiatrique de l’Yonne »

1980 :

L’établissement prend le nom de « centre hospitalier spécialisé en psychiatrie » -CHSP-, et fin des années 90, de « centre hospitalier spécialisé de l’Yonne  » -CHS de l’Yonne-.

2005 :

Dans son effort constant d’accueillir ses patients dans une structure résolument moderne et fonctionnelle, le CHS de l’Yonne a été complètement reconstruit à neuf depuis mai 2005, pour le site intra-hospitalier principal d’Auxerre, reconstruit sur une partie des anciens terrains du site classé monument historique, et octobre 2005, pour le site intra-hospitalier de sens.