Historique

Présentation générale de la Résidence Girard de Roussillon

Structure médico-sociale autorisée par le Conseil Général de l’Yonne et rattachée au CHS de l’Yonne depuis le 1er juillet 2000, la Résidence Girard de Roussillon est agréée pour l’accueil de 100 personnes adultes handicapées souffrant de troubles psychiques chroniques qu’elle accompagne dans les gestes de la vie quotidienne.

L’établissement a ouvert ses portes en 1978 sur les terres de l’ancien hospice de la commune de Vézelay et dispose, de part sa situation géographique, d’un cadre exceptionnel.

 

Historique

L’histoire de la Résidence s’est progressivement construite, en s’appuyant sur des principes d’assistanat, puis de solidarité et d’intégration sociale.

Au XIIème siècle, la France connaît de grandes épidémies. Grâce à la prodigalité de Girard Comte de Roussillon, un prieuré pour lépreux est construit à 5 kilomètres du village de Vézelay. Il devient une maladrerie.

Au XVIIème siècle, la maladrerie ferme ses portes, tandis qu’un asile destiné à accueillir les personnes âgées, orphelins, mendiants et malades mentaux est fondé dans la cité.

Après 1975, les conditions de vie des pensionnaires sont jugées insatisfaisantes, humainement et légalement. La loi d’orientation du 30 juin 1975, en faveur des personnes handicapées, décide le Conseil d’Administration de l’asile à créer, en 1976, sur les terres de l’établissement, au lieu-dit « La Maladrerie », une annexe à la maison de retraite de Vézelay pour y recevoir des adultes handicapés. Ouvert en 1978, Le foyer d’hébergement devient autonome, par arrêté préfectoral de l’Yonne du 1er janvier 1987.

Depuis le 1er juillet 2000, l’établissement est rattaché au Centre Hospitalier Spécialisé de l’Yonne, qui a confirmé son intention de poursuivre l’oeuvre de restructuration par des constructions nouvelles répondant à des exigences d’hôtellerie adaptée et de soins médicalisés.

En 2006, le 30 juin, le foyer prend le nom de Résidence Girard de Roussillon.

L’établissement dispose, à ce jour, d’une capacité d’accueil de 100 places, 40 en Foyer d’Accueil Médicalisé, et 60 en Foyer d’Accueil Occupationnel.